Entrer votre recherche

Rencontre avec l’icône du style parisien : Inès de La Fressange

Partager

Icône de mode, muse des plus grands stylistes et créatrice de sa propre marque de mode éponyme : Ines de La Fressange Paris…Pour sublimer plus encore la femme et la vêtir de la plus belle des façons, elle a imaginé deux fragrances : « Or choc » et « Blanc chic. » Rencontre avec l’icône du style parisien : Inès de La Fressange.

1. Pourquoi le parfum ? Comment est né ce projet ?
Généralement je n’aime pas les parfums récents, c’était un défi de réussir en faire un qui me plaise dans la tradition de la grande parfumerie française,du coup il y en a deux ! Ils peuvent se porter ensemble et séparément .

2. Quelle est votre relation avec le parfum en général ? Y êtes vous sensible? 
Essentiel ! Je ne sors pas sans en porter et même celui de la maison m’importe.Maniaque j’ai même un spray pour la voiture !
 
3. En portez-vous tous les jours ?
Oui et cela depuis l’âge de 15 ans mais enfant c’était de l’eau de Cologne.
Ma grand mère grande consommatrice m’a finalement initiée sans même que je m’en rende compte.
 
4. Décrivez-nous l’odeur de Blanc Chic et Or Choc en trois mots ?
Élégant, musqué,ambré mais ce que j’aime dans un parfum est justement son côté indescriptible.
 
5. Quelles ont été vos sources d’inspirations pour ces fragrances ?
Des musiques: une tarentelle comme une symphonie mais aussi du rock et des milongas.
 
6. Y-a-t’il des ingrédients qui correspondent à certains traits de votre personnalité ?
Oui j’aime la qualité, le luxe, l’extravagance mais aussi la tradition.
 
7. D’où viennent ces noms (Blanc Chic et Or Choc) qui semblent se compléter ?
Je voulais l’évidence sans la convention, hum…difficile mais aussi un côté universel et une touche d’humour, encore plus difficile ! Chic c’était évident, l’or c’est assez universel , chic & choc ensemble c’est rigolo !

8. Le parfum est-il un véritable accessoire de mode à vos yeux ?
Non, de style : c’est plus puissant.
 
9. Vos parfums sont-ils aussi représentatifs de la Parisienne que vous ?
Plus ! Ils sont bien plus sophistiqués.
 
10. On entend souvent parler d’une féminité « à la française ». Comment la définiriez-vous ?
De l’audace, des paradoxes et de la liberté ; Peut-être une quête de sensualité et de personnalité plus que des diktats issus de lieus communs.
J’en ai fait un livre « la parisienne » car finalement il y a plein de choses à dire la dessus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Pour bien commencer la semaine!👟🕶📕 🌿 #inesdelafressangeparis #paris #parisienne #newcollection #inesdelafressange

Une publication partagée par Ines de la Fressange Paris (@inesdelafressangeparis) le

11. Selon vous, quelles sont les senteurs typiquement masculines les plus prisées par les femmes ?
Un parfum délicat étonnement.
 
12. Quel est pour vous le parfum le plus séduisant au monde ?
Celui de l’être aimé me semble la seule réponse possible.
 
13. Vous rappelez vous de votre premier parfum ?
Oui une essence de patchouli très forte, mon grand père était  outré pensant que cela ne pouvait pas être le parfum d’une jeune fille il m’a donc offert un santal plus raffiné.Ensuite j’ai voulu imiter une copine et j’ai adopté le N°19 de Chanel en eau de parfum: une prémonition sur mon avenir puisque j’ai ensuite travaillé pour Chanel!
 
14. Selon vous doit-on rester fidèle toute sa vie au même parfum ?
Il n’y a pas de devoir en la matière.C’est comme les coupes de cheveux:il n’y a que Mireille Mathieu qui ne change pas !
 
15. Quels conseils devrait-on suivre pour trouver son parfum signature ?
Essayer,essayer,essayer.
 
16. Quelle est votre routine beauté au quotidien ?
Je me maquille chaque jour mais surtout je me démaquille chaque jour quelque soir l’heure de mon coucher .Je dors beaucoup.
 
17. Quel est le meilleur conseil beauté qu’on vous ai donné ?
Se protéger du soleil avec un écran total pour le visage, ma mère l’a appris dès les années 60 grâce à un dermatologue génial.
 
18. Si vous ne pouviez garder qu’un seul produit de beauté, lequel serait-ce ?
Spontanément j’ai envie de vous dire la pâte dentifrice mais on peut la garder dans les produits d’hygiène alors : la crème à l’abricot pour les ongles de Dior car elle transforme miraculeusement et immédiatement les contours des ongles trop secs.
Une drogue !
Eden Zitoun

Redactrice en chef Mode & Beauté

  • 1