Entrer votre recherche

La TRICHOTHERAPY : le nouveau soin à la mode pour nos cheveux

Partager

La trichothérapy : Qu’est-ce que c’est?

On vous arrête tout de suite : rien à voir avec la tricothéraphie et toute activité à laquelle s’adonnaient nos grands-mères.
La trychothérapy c’est un soin énergétique du cheveu créé en 2015 par Jill Andrieu. Directrice de la société Wella France pendant plusieurs années, et coiffeuse de profession, elle a toujours eu une relation particulière aux cheveux. Après avoir suivi plusieurs formations sur l’énergétique le corps et l’âme, elle crée ce soin d’un nouveau genre : la trichotérapy.
Plus qu’une coupe, c’est une véritable coupe-énergétique. Nos cheveux font partie de nous-mêmes et sont de véritables capteurs d’énergie. Lorsqu’on est mal, ceux-ci se ternissent et perdent de leur vitalité. À force d’être obstrué, nos cheveux cessent d’être récepteurs de bonnes énergies.
C’est à ce moment-là qu’il est recommandé d’effectuer une trichothérapy.

Libérer les mauvaises énergies

Il existe près de 150 coiffeurs-énergéticiens formés au soin de la trichothérapy en France. On s’est rendue chez Imenn, coiffeuse en région parisienne pour tester ce sabrage de cheveux.
La séance suit un protocole d’une heure et demie. Durant ce laps de temps, on se rend compte qu’il s’agit d’un véritable soin complet, qui agit sur nos émotions et libère les mauvaises énergies.
Le soin commence dans une atmosphère tamisée et très détendue. Une fois bien installée, la coiffeuse, Imenn, qui endosse le rôle d’énergéticien le temps d’un instant, met une musique relaxante, qu’on pourrait entendre lors d’une séance de yoga. Le massage crânien énergétique commence alors. Bien qu’énergétique, il s’agit d’un massage très relaxant qui permet à Imenn, de ressentir les émotions emprises dans nos cheveux et au client de lâcher prise, de faire le vide.

Sabrage au tantõ

Puis arrive la phase la plus importante du processus, le sabrage de cheveux. La coiffeuse utilise un tantõ, un petit sabre japonais utilisé par les samouraïs. On sent le sabre passer contre nos cheveux, mèche par mèche, vibration par vibrations. Car ici le but n’est pas de couper les cheveux, bien qu’ils semblent beaucoup plus légers au passage du sabre, mais bien de se débarrasser des toxines présentes dans nos cheveux. Grâce à cet outil particulier, les écailles du cheveu s’ouvrent et permettent de se débarrasser de toutes ces mauvaises informations.
Après cette dynamisation et nettoyage du cheveu, on procède à une harmonisation de la coupe. au rasoir. Là encore cet outil à un but bien précis : refermer et lisser les écailles ouvertes par le tantõ.
Ce protocole est bien rodé. Une fois fini, on se sent plus léger, intérieurement et capillairement  parlant.
Et si vous vous demandez à quelle fréquence effectuer ce soin, Imenn le conseille à chaque changement de saison mais surtout, dès que vous en ressentez le besoin : vos cheveux vous le transmettront. Alors la tricothérapy, ça vous tente ?

Salon Infini Coiffure, 128 rue Paul Vaillant Couturier, 94140 Alfortville

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par infini coiffure (@infini_coiffure_94140) le