Déjà, plus jeune, quand on regardait sa maman mettre du mascara, on était :

1/ Jalouse, car on n’avait pas encore le droit de se maquiller,
2/ Etonnée de la voir faire des grimaces, ouvrir la bouche ou tirer la langue en se maquillant les yeux.

Aujourd’hui, quelques années plus tard, on se rend compte que comme elle, on reproduit ce même réflexe : on ouvre la bouche pour appliquer du mascara.