Entrer votre recherche

Rencontre avec Daniel, créateur des bijoux Plata Paris

Partager

Du bracelet argent intemporel à la bague argent originale et typée, l’ensemble des bijoux Plata Paris
révèlent la haute qualité de l’argent précieux et les savoir-faire artisanaux mexicains. Rencontre avec Daniel, créateur de la marque des bijoux femme et homme en argent massif provenant du Mexique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Un indice s’est glissé dans cette photo 🙈 Vous l’avez identifié ? 🎁 . Et oui, c’est l’heure des cadeaux 😃 . À l’occasion du lancement de notre première vente privée, nous avons décidé de vous faire gagner deux bons d’achat de 50€ chacun à utiliser lors de la vente à Paris ou sur notre site internet ! . Plutôt cool pour commencer le week-end, non ? . Pour participer : . 1. Suivre le compte Instagram de Plata_paris (et si le cœur vous en dit notre compte Facebook) . 2. Liker cette publication . 3. Tagger deux personnes de votre entourage . 4. Bonus : si vous reprenez cette publication dans votre story en taggant @plata_paris, votre participation compte double. . Participations jusqu’au 22 novembre, résultats le 23 novembre 🙃💫

Une publication partagée par Plata (@plata_paris) le

1- Qui se cache derrière PLATA Paris?

Daniel, presque trentenaire qui rêvait depuis des années de se lancer dans une aventure entrepreneuriale qui puisse lier mes deux grandes passions : le voyage et la mode.
Souvent qualifié d’atypique, d’extraverti, je vis et je construis ma vie comme je l’entends, je vis mes rêves, je prends des risques, je ne crois pas à un modèle de réussite unique, à un schéma à suivre, j’aime suivre mon instinct, faire des erreurs, m’en vouloir parfois, être fier d’autres fois.
Je suis un grand rêveur.

2- Quelle est la signification de PLATA ? Pourquoi PLATA ?

Plata signifie argent en espagnol, je voulais un nom de marque assez court et assez simple, dont  on puisse se rappeler, avec une jolie consonance. Je ne cherchais pas nécessairement à ce qu’il y ait un sens direct, finalement c’est le cas parce que c’est la première idée qui m’est venue et que je trouvais le mot joli à la fois au son et à l’image. Le travail a été beaucoup plus long pour le logo que je voulais fort de sens tout en étant épuré. Au final, on y retrouve notamment les couleurs du drapeau mexicain, les pyramides Maya à travers le premier A, le feu qui est symbolisé par un triangle en alchimie (deuxième A), le chiffre maya 14 sur la lettre T qui est l’équivalent en numérologie du mot Plata.

3- D’où vient ta passion pour les voyages ?

Mes parents sont des passionnés de voyage, ma maman a été hôtesse de l’air pendant de nombreuses années et j’ai beaucoup voyagé avec eux jusqu’à mes 25 ans, ils m’ont clairement transmis leur goût du voyage. Depuis maintenant 5 ans, je voyage énormément, majoritairement seul, j’ai visité ces dernières années une vingtaine de pays, de l’Asie à l’Amérique latine en passant par l’Afrique australe, et c’est toujours le même émerveillement de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle gastronomie, un autre rythme de vie. Je pourrais passer mon existence à voyager.

4- Peux-tu nous décrire ton univers ?

Je dirais que j’ai un univers rock-chic même si j’aime beaucoup changer de styles et passer du dandy en costume à un look rock affirmé ou à un style un peu plus street.
Ayant travaillé plusieurs années dans un milieu financier, il est assez difficile d’imposer un univers peu conventionnel, c’est malgré tout ce que j’ai essayé de faire (dans la limite du raisonnable) et qui me vaut notamment d’être qualifié de personnage atypique.
Pour répondre précisément à la question, je suis le plus à l’aise dans un look rock.

5- Quelles sont les matières que tu travailles ?

J’ai choisi dans un premier temps de travailler avec de l’argent massif, d’abord parce que c’est un métal qualitatif et qui a fait ses preuves dans la durée, mais aussi parce que c’est un métal qui vit et qui en fonction des personnes, du temps et des évènements aura des reflets différents.
C’est aussi à mon sens le métal et le coloris qui se marient le mieux à tous les looks, qu’ils soient rock, ethnique, chic, etc…
J’ai eu aussi un coup de cœur pour un artisan qui travaille le cuir et même si ce n’était pas prévu initialement, j’ai souhaité travaillé avec lui et proposer une gamme de bracelets et de manchettes en cuir. J’adore le cuir, son odeur, la possibilité de le teindre de différentes façons, et le fait qu’il se marie particulièrement bien avec l’argent.

6- Quelles sont tes sources d’inspirations ? Peux-tu nous parler du processus de création ?

À ce stade de la vie de Plata Paris, je ne souhaite pas trop m’impliquer dans la création pour différentes raisons :
La première est que j’ai eu un coup de cœur lorsque j’ai rencontré certains artisans et que j’ai découvert des modèles qu’ils créent depuis des décennies. C’est grâce à eux que j’ai eu envie de créer Plata Paris et je me suis dit qu’il fallait laisser libre cours à l’imagination de ces artistes dans un premier temps.
La seconde est qu’il y a une volonté de ma part de sonder un marché, une clientèle et d’avoir des retours sur la qualité des bijoux, sur les attentes des clients, etc… et j’ai donc souhaité dans un premier temps m’appuyer essentiellement sur la créativité des artisans avec lesquels je travaille.

7- Où sont crées tes bijoux ?

Mes bijoux sont façonnés à la main au Mexique, dans plusieurs villages des régions du Guerrero, du Chiapas et du Yucatan.

8- Pourquoi avoir mis l’accent sur l’artisanat ?

D’abord parce que j’ai une admiration profonde pour ces “petites mains” qui sont bien souvent dans l’ombre, que finalement extrêmement peu de clients connaissent et qui méritent de recevoir leur part de lumière.
Bien entendu aussi parce que l’artisanat rime souvent avec savoir-faire, passion et qualité.
Et qu’à l’heure de la fast fashion où les grandes industries de la mode (en dehors des maisons de luxe) proposent sans arrêt de nouvelles collections (avec bien souvent un niveau de qualité qui laisse à désirer) et que le besoin est croissant chez une certaine clientèle de renouveler en permanence sa garde-robe, je me dis que ce n’est pas un modèle de consommation responsable et que particulièrement dans l’industrie du bijoux, il me semble plus intéressant d’investir dans des pièces intemporelles et de qualité plutôt que de se ruer sur du bas de gamme à moindre coût.
Le design est essentiel, mais il ne doit pas être fait au sacrifice de la qualité. Et comme dans tout, la qualité a un coût et donc un prix.

9- Ton lien avec la mode ?

Déjà jeune adolescent je m’intéressais beaucoup à l’industrie de la mode et du luxe. Et puis la chance et le travail m’ont permis de rejoindre il y a quelques années une grande maison de luxe. Quand il a été question de lancer Plata Paris, j’ai souhaité conserver cette activité professionnelle dans cette maison qui me permet notamment de garder un pied bien ancré dans l’univers de la mode.

10- Qui réalise les bijoux Plata Paris ? Comment se passe la phase de réalisation ?

Les bijoux sont intégralement façonnés à la main par des artisans mexicains, la plupart ayant hérité du savoir-faire de leurs parents et grands-parents.  Ils maîtrisent de nombreuses techniques (tressage, cire perdue, etc…) et sont réputés pour la qualité de leur travail et de l’argent qu’ils utilisent, qui provient d’ailleurs des mines mexicaines.
La phase de réalisation suit généralement le processus suivant (que je décris dans un article sur le blog de www.plata-paris.fr) : l’argent est fondu avec un peu de cuivre à très haute température, puis il est coulé dans un moule/réceptacle en forme de lingot, ce dernier étant ensuite travaillé et affiné jusqu’à obtenir l’épaisseur attendue pour les bijoux concernés. L’argent est travaillé à la main, des détails en argent peuvent y être soudés (comme par exemple sur le jonc Alba). Ensuite, pour une partie de la collection, les pièces ont fait l’objet d’une technique d’oxydation pour leur donner plus de caractère et un côté plus rock.

11- Tes bijoux sont-ils mixtes ?

Oui, la volonté de départ était de créer une marque complétement unisexe, la frontière entre les sexes n’a jamais été aussi mince, les codes changent et le design des bijoux Plata Paris est pensé pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui.
Ma communication est néanmoins davantage orientée pour la gente masculine, d’abord parce que je trouve que l’offre de bijoux masculins qualitatifs au design fort et au prix juste est quasi inexistante (versus une offre assez riche pour la femme) et ensuite parce qu’ayant la main sur le compte Instagram, je publie régulièrement des photos et vidéos de mes looks, dans lesquels il est plus aisé pour un homme de s’identifier.

12- Un conseil pour bien porter les bijoux PLATA ?

J’en donnerai deux :

Mixer les joncs et les bagues pour un look rock affirmé.
Un jonc et une bague pour un look plus classique.

13- Qui porte du PLATA  ?

Des femmes et des hommes modernes et audacieux.

14- Une anecdote à nous partager ? Ton plus beau souvenir depuis le début de cette merveilleuse aventure ?

Une de mes bagues préférées est la bague Ruben, je la trouve incroyable, très marquée, très rock, bref je l’adore. Elle porte le nom d’un des artisans avec lequel je travaille. J’ai eu un petit neveu quelques jours après avoir choisi d’attribuer ce nom à cette bague et ma sœur a nommé son fils Ruben, sans m’avoir consulté avant. Hasard ou pas !

L’un de mes plus beaux souvenirs est quand je suis monté dans l’avion pour Mexico et que j’ai réalisé que j’allais vivre mon rêve. Mon cœur s’est emballé, plein de souvenirs de voyages et de rencontres sont remontés à la surface et l’excitation était à son comble. Les semaines qui ont suivi sur place ont aussi été d’une intensité émotionnelle très forte.

15- Le premier bijou que tu as imaginé ?

Le jonc Alba

16- Le mantra PLATA ?

Osez être vous-même, osez être unique.

17- Tes 4 leçons de style ?

En intro : être stylé des pieds à la tête :

Le bas revers pour mes pantalons et jeans

Le chapeau (très fan du trilby)

Des chaussettes bien choisies en fonction de la tenue

Les bijoux (Plata Paris of course)

18- Selon toi, le style passe aussi par les bijoux ?

Absolument, le bijou habille, il définit mieux la personne et la rend spéciale. En mixant des bijoux Plata Paris et compte tenu de la fabrication en édition limitée, chacun est certain d’avoir un style unique.

19- Pour ou contre les bagues à chaque doigt ?

Pour ! More is better

20- Spécial Bonnes Adresses :

  • Un resto ?

Balagan, excellente nourriture et folle ambiance, la combinaison parfaite. Dommage qu’il faille réserver des semaines à l’avance !

  • Un café ?

Pause-café, rue de charonne, j’adore y aller particulièrement quand les beaux jours reviennent, après avoir fait un tour au marché d’alligre

  • Un endroit branché ?

Le perchoir

  • Une boutique préférée ?

La Garçonnière dans le Marais : quartier parfait, boutique spacieuse et branchée où l’on trouve beaucoup de jeunes marques, le personnel y est sympa. Plata Paris y est présente depuis quelques semaines.