Entrer votre recherche

Pourquoi le sac Saddle de Dior est un it-bag ?

Partager

Le sac iconique des années 2000 a fait un come-back remarqué au défilé Dior de la Fashion Week automne-hiver 2018-2019. Comme l’année de sa création, toutes les it girls se l’arrachent. Focus.

Parce qu’il est avant-gardiste. Créé en 1999 par John Galliano pour Dior, le sac Saddle a rapidement déchaîné les foules. Et pour cause, ce sac est reconnaissable entre tous grâce à sa forme graphique. Inspirées de l’univers équestre, ses courbes rappellent le design d’une selle de cheval et il est orné d’un étrier doré en forme de D. De par sa sangle courte, il se portait serré contre l’aisselle. Un style novateur et audacieux qui a inspiré de nombreux créateurs par la suite.

Parce que c’est un symbole ultime de la tendance logo mania. Imaginée en plein dans la tendance logo mania, au début des années 2000, époque où l’extravagance et le bling bling étaient au sommet, la version originale du Saddle bag est confectionnée dans une toile monogramme, imprimée du D de Dior. Suite à l’engouement, John Galliano l’a également imaginé dans une version papier journal “Christian Dior Daily”.

Pourtant le logo a longtemps été considéré comme too much, voire de mauvais goût excepté quand les marques de luxe s’emparent de la tendance. Et c’est bien pour cette raison que le “sac selle” est devenu un incontournable.

Parce qu’il est intemporel. Popularisé par Carrie Bradshaw, qui l’a élevé au rang de it bag dans la saison 3 de Sex and the City, en passant par Beyoncé, Gisele Bündchen, Kate Moss ou encore Paris Hilton, le Saddle bag est vu au bras de toutes les it girls réelles ou fictives dans les années 2000.

Mais comme pour beaucoup de tendance, l’effet Saddle bag se dissipe en 2010. Il est considéré comme vintage et Dior ne commercialise plus le modèle. Ce qui n’empêche pas les modeuses les plus pointues de se le procurer en friperie, sur les brocantes ou en ligne sur Ebay notamment. Et comme un cycle, le sac revient sur le devant de la scène et les influenceuses d’aujourd’hui telles que Bella Hadid, Elsa Hosk, Olivia Palermo, Jeanne Damas, Kendall Jenner ou encore Adwoa Aboah l’ont toutes adopté.