Entrer votre recherche

Haut les coeurs !

Partager

Bien sà»r que la fête à le don d’énerver son monde, excepter peut-être les vrais Valentin et Valentine, qui rigolent sà»rement d’avoir été dotés des prénoms les plus célèbres de l’année, loin devant les Sylvestre, les Jean et les Nicolas 
Sinon pour les autres, rien à faire, le sujet reste du genre ennuyeux. 
Il y à ceux qui marchent officiellement par deux et qui ignoraient bien superbement l’affaire, qu’ils pouvaient être certain que l’autre s’en moque autant qu’il ou elle le dit.
Peut-être est-ce vraiment le cas d’ailleurs mais en envisageant le 14 février comme une date parfaitement ordinaire qui sait quelle vieille querelle pourrait être exhumée au terme de la journée, par un hasard malencontreux. 
D’autres ont capitulé et c’est la mort dans l’âme et presque la honte au front qu’ils passent la porte du fleuriste du coin qui se frotte les mains, pour acheter un truc avec du rouge et des roses dedans alors qu’ils auraient grandement préféré choisir une brassée de marguerites la veille ou le lendemain. 
D’autres prennent leur mal en patience, évitant pâtisserie et Resto devenus un temps infréquentables. 
Certains aussi bien sure comme une Françoise Hardy de légende, vont seuls et tristes l’âme en peine et poussent des soupirs déchirants. Parce que personne ne les aime – ce qui au passage ne peut être raisonnablement vrai ! 
Avec une mauvaise fois confondante s’entend ceux là trouvent d’un seul coup un charme délicieux à toutes les manifestations d’amour sacrées sinon leur met sous les yeux ! car à part vivre reclus, impossible d’échapper à la terrible Saint-Valentin… Seule solution pour tous dès lors, décider d’affronter ce qui ne pourra s’éviter et de demander les raisons de toute cette agitation. Dans un titre qui fut kitsch avant de devenir culte, une chanteuse chantait “la vie est si triste dis moi que tu m’aimes, tous les jours sont les mêmes”. Pourquoi, au fond ne pas faire de celui-ci une grande démonstration d’amour sincère et pas sectaire. Faites à vos proches, des cadeaux joyeux mieux qu’à Noöl, partagez un gâteau à la crème de framboise avec votre grand-mère, buvez du champagne avec une modération revue à la baisse, envoyez des coeurs à tous vos amis appelez ceux a qui vous ne parlez pas assez souvent. 
Faites-en trop, il nous en sera rendu beaucoup. 
Et il restera forcément un peu du rose de ce dimanche quand il sera temps d’affronter le gris du lundi. 

Bonne Saint-Valentin à vous, à vous et tiens même à vous aussi !

Eden Zitoun

Redactrice en chef Mode & Beauté

  • 1