Entrer votre recherche

Lutter contre la maladie de l’achat compulsif !

Partager

Le shopping est souvent synonyme d’antidépresseur ! On le sait bien, mais parfois la carte bleue, elle, devient dépressive à cause de nos sauts d’humeurs €¦ Le problème est là , la fièvre acheteuse ne choisit pas d’occasion particulière pour frapper : anniversaire, soldes, noöl €¦ Les femmes comme moi vous le diront ! C’est ce gout si particulier de la possession tel un Don Juan. On désire un objet, on l’achète puis on s’en lace deux heures plus tard. C’est l’éternel insatisfait de l’àŠtre humain.  La sensation de posséder l’objet élu agit comme un calmant. C’est radical. Mais le pire c’est que ce mal compulsif n’épargne personne : Homme et Femme sans exception !


Existe-t-il un remède Docteur ?

À priori l’achat compulsif n’est pas répertorié comme un trouble de la santé. Malgré la forte ressemblance avec les autres dépendances. Mais il ne suffit pas d’être un adepte des centres commerciaux pour se qualifier comme acheteur compulsif. Eh oui, les vrais le savent €¦ Même depuis leur lit ils achètent grâce à la révolution des E-shops sur internet !

Les précieux conseils des brindilles :

  • En cas de rupture amoureuse, Coco Chanel disait : « Si vous êtes tristes. Si vous avez un chagrin d’amour. Maquillez-vous. Mettez du rouge à lèvre. Et attaquez : Les hommes détestent les pleureuses  ». Ne noyez plus votre chagrin dans les boutiques.
  • Si la tentation est trop forte : munissez-vous d’une paire de ciseaux et faites des franges à votre carte bancaire.
  • Faites du yoga : c’est indispensable !
Tags:
Eden Zitoun

Redactrice en chef Mode & Beauté

  • 1

Vous devriez être intéressé par