Entrer votre recherche

Les 4 bons spots du quartier de Montmartre !

Partager
Tu préfères sillonner les petites rues pavées et vallonnées aux grandes avenues, et éviter les flots de touristes armés de leurs sandales-chaussettes ? Mais voilà , tu habites Paris. Touristes ou pas, envahissants ou discrets, au fond, peu importe. Car même dans le quartier des Abbesses tout proche de Montmartre et de sa célèbre basilique, il existe des petites bulles de bonheur, dans ce Paris semblable à celui des films américains €¦ so cliché. Ou pas. On avait envie de vous faire partager nos bars/restaurants, loin de toutes « branchitude » mais juste des bars de quartier sans prétention où l’on se sent bien, très bien ! 

– Le 7th

Les beaux jours arrivent et c’est la bataille des terrasses. On oublie celles déjà trop connues et archi-pleines, celles qui nous brumisent la peau alors qu’on préfèrerait voir le serveur se rafraîchir dessous, celles trop bruyantes ou trop petites avec vue sur pots d’échappement. Le 7th c’est quoi ? C’est juste la terrasse suspendue la plus impressionnante de Paris, avec une vue panoramique étourdissante, avant d’être le nouveau haut lieu des soirées parisiennes pour noctambules assoiffés.

Depuis le 1er avril, au 7e étage du Terrass Hôtel, pelouse au sol, parasols, compositions florales provençales et toujours cette vue €¦ où tous les sens sont sollicités, on s’évade, on échappe à l’agitation parisienne, on décompresse, on apprécie le panorama et on se dit qu’on est des privilégiés. Ici, on boit et on mange, pas l’inverse. On sirote les cocktails rafraîchissants ou pétillants imaginés et créés par des barmen de compét’ et dans l’assiette c’est fooding, fraîcheur et simplicité. Et une fois par semaine, le 7th programmera des afterworks €œFlair € , c’est-à dire de la jonglerie de bar, donc si vous souhaitez retrouver le Tom Cruise de vos 15 ans, c’est le moment! Le 7th, en plus d’être €œthe place to be €  une fois la nuit tombée, propose les week-ends des brunchs à dévorer, généreux et frais ainsi que des après-midis goà»ters.

Le 7th met à l’honneur la beauté de Paris, avec un avant-goà»t de vacances où l’on réserverait volontiers à l’année. 

12-14, rue Joseph-de-Maistre Paris 18e

Ouvert tous les jours de 11h à minuit

– Koff 


Nichée dans une de ces coquettes artères parisiennes depuis cinq ans, Koff, un delicatessen à la New Yorkaise se démarque des bistrots parisiens du quartier de Montmartre. 

À deux pas de la place du Tertre et en face de chez Spree, le repère de toutes les fashionistas, les touristes, et pas que, peuvent déguster de délicieux bagels, burgers et spécialités ashkénazes dans une ambiance cosy et arty. 

Tenu par un jeune couple, Jade et David, passionné de cuisine, vintage et art, le Koff bénéficie d’une déco faite maison. Les tableaux qui ornent les murs sont l’oeuvre de l’artiste David Resnik, le propriétaire. Mais aussi, les chaises et les tables, plus stupéfiantes les unes que les autres et surtout différentes. Vous l’aurez compris, David s’est chargé de la déco et Jade illumine en cuisine.

Dans cette ambiance Pop culture, les Brindilles se sont laissé tenter par un Bagel et des frites faites maison s’il vous plaît ! 

Mais la cerise sur le gâteau est l’arrivée du dessert, ce fameux gâteau à la banane et au spéculoos caramélisé appelé Banoffee !  

« I have a dream » : et si on s’éclipsait le temps d’un déjeuner de la jungle urbaine pour se cacher rue la Vieuville ?

15, rue la Vieuville

Ouvert du mardi au vendredi de midi à 15h30 et le soir de 19h à minuit

Samedi et dimanche toute la journée

– La Divette de Montmartre



Ce bar-tabac d’un autre temps en plein Montmartre rappelle les bistrots des années 1970 un peu beatniks et surtout rock, avec son babyfoot, ses autocollants qui n’ont pas bougé, ses macarons des Beatles et sa collection de vinyles étalée sur les murs du sol au plafond. La Divette est tenue par Serge, une figure charismatique du quartier très « ours grognon », dont raffolent les habitués. D’ailleurs en grattant un peu, il est sympa. Son rade n’attire pas non plus que les nostalgiques de cette époque révolue, mais aussi tous les amateurs de rock, car des petits groupes se produisent sur la scène du bar tous les vendredis. Sur le comptoir on ramasse des magazines culturels et musicaux, en terrasse on profite des quelques tables et chaises colorées pour boire un verre à l’extérieur.

136, Rue Marcadet, 75018 Paris

Ouvert tous les jours, 15h-1h. Le dimanche 15h-23h

– Chez Camille



Voilà un bar haut perché sur la face nord de Montmartre qui pourrait devenir votre nouveau QG si vous habitez vers Abbesses. Encore faut-il aller le trouver, à l’écart de la place de l’église, dans la montée qui mène à la place du Tertre au pied d’une petite place plantée de vieux arbres. On se croirait dans un village tant les voitures qui y passent sont rares et l’ambiance relaxante. L’ancienne tenancière Madame Camille a cédé la place à une équipe de jeunes sympas toujours de bonne humeur. Une micro-terrasse sur un ponton de bois s’étale sur les pavés en été, où on profite du soleil qui chauffe très longtemps sur ce spot en altitude. Et on profite de la vue sur la banlieue nord de Paris, quelque part à l’horizon. Les prix des consos sont raisonnables, un vrai miracle à Montmartre. A l’intérieur, ce bar est très chaleureux, avec sa grande horloge de gare accrochée derrière un minuscule comptoir à l’ancienne où l’on peut commander un verre de vin ou le cocktail maison Capt’n. Pendant l’happy hour de 18h à 21h, l’Amstel est à 2 ‚¬ et les cocktails à 5 ‚¬. Des DJs viennent y mixer leurs sets régulièrement, plutôt hip-hop mais également électro, surtout les soirs de grande fête comme la Nuit blanche ou la Fête de la musique. La rue est alors noire de monde, et charrie une foule attirée par le son puissant mixé depuis une fenêtre à l’étage.

8, rue Ravignan
75018 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 18h à 2h

Eden Zitoun

Redactrice en chef Mode & Beauté

  • 1