Je sais ce que vous pensez, « Il faut oser quand même sortir en chaussettes avec des sandales dans la rue, jamais je ne sortirais comme ca  » . Eh bien, c’est exactement ce que je me disais jusqu’au jour où je me suis cassé l’orteil ! Et oui, à tel point de ne plus pouvoir mettre de chaussures « convenables  ». J’ai dû faire preuve de beaucoup d’imagination pour être à la fois stylée et surtout ne pas avoir froid. Parce que j’ai oublié de vous préciser qu’il faisait un froid terrible dehors. Il m’était donc impossible de sortir en Birkenstock. J’ai donc tourné pendant quelques minutes dans mon dressing. Je ne savais pas quoi mettre ! Je n’allais pas sortir pieds nus quand même ! Alors je me suis lancée, j’ai enfilé une paire de chaussettes et j’ai mis mes sandales. Bon ok je l’admet j’ai tourné plusieurs heures dans mon dressing juste pour réfléchir à la couleur des chaussettes et surtout réfléchir à la paire de claquettes que j’allais porter. Pourquoi la faire simple ? J’ai mis les chaussettes les plus ATROCES que j’avais. Celles avec des feuilles de cannabis VERTES en plus. Et des sandales American Retro aussi disjonctées que moi.  J’ai bien sur pris soin de la tenue que je portais ce jour là . Vous voulez oser ? Pas de problème. Mais faites-le intelligemment sinon cette histoire de chaussettes et claquettes peut vite tourner au ridicule.

Donc j’ai mis un jean gris déchiré, un pull noir en maille et THE FOURRURE. Dit comme ça, on pourrait penser à une folle des années 60 à la recherche de nouvelles perceptives. Mais non ! J’ai osé, je me suis sentie libérée. Même si dans la rue les gens autour de moi me regardaient bizarrement. Je vivais ! Et ca, parce que je portais ce dont j’avais envie. D’accord je le reconnais, j’y ai peut-être été un peu fort en mettant mes lunettes de soleil rondes avec des verres bleus. Une chose qui est sûre c’est que je n’ai jamais été aussi heureuse de m’être cassé cet orteil. Sans quoi je n’aurai jamais passer le cap. J’ai hâte de me rétablir et de monter sur de hauts escarpins pour tester les chaussettes avec les talons : C’est une tuerie !!!!!! OSEZ mélanger les styles et n’ayez pas peur du ridicule. Car vous ne l’êtes pas ! Ce sont plutôt celles qui portent toutes les mêmes baskets !