Aliments pro-sirtuines, diète d’après Adn, protéines bio-fermentées, petit panel des derniers régimes anglo-saxons, à l’esprit scientifique, censés nous faire fondre en accéléré car l’été approche à vitesse grand V.

1 – La Sirtfood Diet

Les médecins ont déjà dégainé leur mise en garde, mais va t’on seulement les écouter ? Car le régime Sirtfood est trop beau pour être vrai. Non seulement, il limite les calories, mais il promet aussi des bénéfices rajeunissants étonnants. Son secret, expliqué par deux nutritionnistes anglaises, Aidan Goggins et Glen Matten : sa richesse en aliments qui activent les sirtuines (SIRT1 et SIRT7). Il s’agit de protéines qui optimisent le métabolisme des graisses et des sucres, les rythmes circadiens, l’humeur et surtout la longévité (+15% chez la souris). Concrètement, ces sirtuines neutralisent les radicaux libres, augmentent la production d’enzymes antioxydantes et protègent les mitochondries. La bonne nouvelle ? Parmi les aliments qui interagissent positivement avec ces protéines, on cite le vin rouge, le chocolat noir à 85% et les myrtilles (ainsi que le chou kale, les légumes verts, les agrumes, le thé vert…). Les jus de légumes verts sont d’ailleurs à la base de ce régime d’une semaine, qui oscille entre 1000 et 1500 calories jour, et promet de perdre illico 3 kilos. Alors on se laisse tenter ?

La customisation ADN

La science réussit finalement à déculpabiliser les élèves sérieuses et disciplinées qui, malgré leurs efforts, n’obtiennent jamais les résultats escomptés. De récentes études viennent effectivement de prouver qu’en fonction de son microbiome (microflore présente à l’intérieur de l’organisme), on pouvait (ou non) consommer sans conséquences acides gras, féculents, caféine, folates, choline, vitamine C. Une injustice que l’on retrouve aussi du côté de l’index glycémique, imperturbable chez les unes, toujours en mode yoyo chez les autres. En fonction de l’expression de certains gènes, sucreries ou tasses de café n’auront donc pas le même effet chez deux personnes différentes… Pour être fixée une fois pour toute sur son propre profil ADN, Nutrigenomix, une société canadienne, propose un test salivaire permettant de décrypter ses tendances personnelles en deux semaines. Ensuite, il suffit de rééquilibrer ses marqueurs personnels à coup d’oméga 3, fibres ou céréales pour un poids et une santé au top.

Les nouveaux super-aliments boosters de régime

Les boutiques Moon Juice de Los Angeles ont starifié les ingrédients exotiques qui condensent le maximum de nutriments dans un minimum de calories, clé d’une perte de poids efficace. Les derniers en date ?

  •  Les protéines bio-fermentées qui apportent au corps des acides aminés permettant d’augmenter la masse musculaire et donc le métabolisme de base.
  • La résine Shilajit,  dont le complexe de 18 acides aminés est un neurostimulant étonnant.
  • L’herbe adaptogène Ho Shou Wu, qui stimule l’équilibre hormonal.
  •  Le plasma marin enfin, avec sa concentration minérale trois fois supérieure à celle du sang, qui booste l’ensemble du système immunitaire.