Non vous ne rêvez pas, l’ère du mini et riquiqui fessier est bel et bien finie !
En plus d’être un véritable atout corporel, les grosses fesses seraient également un atout mental. Selon une étude réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université d’Oxford, sur 16 000 femmes, celles ayant les plus grosses fesses seraient plus intelligentes que les autres. Aussi étonnante que cela puisse paraître, cette découverte est pourtant tout à fait sérieuse. En effet, la graisse des fesses provoque un excès d’Oméga 3 dans l’organisme et donc une plus grosse quantité d’acides gras reconnus notamment pour leurs bienfaits sur le développement du cerveau.
Mais ce n’est pas tout puisque les femmes aux fesses charnues seraient également plus résistantes au diabète et aux maladies cardio-vasculaires. Cela s’expliquerait par leur faible taux de cholestérol qui permettrait de produire des hormones pour métaboliser le sucre.

Mais ça voudrait dire que Kim Kardashian ou Beyoncé seraient les people les plus intelligentes au monde. Tout de suite, avouons-le, on y croit franchement moins. Et pour celles qui rêvent de ressembler aux mannequins sur papier glacé, ravissez-vous de vos formes puisqu’une autre étude menée par les Universités de Californie et de Pittsburgh révèle que les femmes dotées de grosses fesses et de petits seins vivraient plus longtemps que les autres. Une autre étude, anglaise cette fois-ci et menée par l’agence So Fabulous sur 2000 femmes Britanniques, révèle que les plus épanouies font une taille 44.

Et selon David Bainbridge, biologiste de la reproduction à l’Université de Cambridge, les hommes se tourneraient le plus souvent vers les femmes aux courbes généreuses car ils y verraient indirectement la possibilité d’une descendance viable et intelligente. Pour une fois, la science nous rassure !

Ah, on reprendrait bien une part de tarte citron, non ?

via GIPHY

©KylieJennerInstagram